Brochure Salon du livre Algerauvergnat verso

Veuillez télécharger le programme du Salon du Livre AlgerAuvergnat qui aura lieu les 2 et 3 Juin 2016

UNE BONNE NOUVELLE POUR NOS ACTIONS.

L'ACCORD DE PARTENARIAT ENTRE ALGER ET L'ILE DE FRANCE SIGNE HIER A PARIS AU COURS D'UNE BELLE CEREMONIE TRES PROMETTEUSE .

 

Abdelkader Zoukh Wali d'Alger et Valérie Pécresse  Présidente de la Région Ile de France se sont réjouis tour à tour  hier à Paris de la signature de l'accord de coopération  décentralisé pour 10 ans et tacitement reconductible entre leurs deux institutions portant sur un ensemble de contrats de projets communs. Cette cérémonie a été précédée d'un entretien  entre les deux responsables en présence de plusieurs personnalités dont Said Moussi Chargé d'Affaires à l'Ambassade de Paris. 

 Selon  le Wali d'Alger: C'est "un accord emblématique", qu'il promet d'engager  jusqu'à l'horizon 2030 venant bien entendu en appui au Plan Directeur d'Aménagement et d'Urbanisme*. Dans le cadre de  cet accord,  il est prévu notamment  la mise en place d'une maison de l'Algérie au sein de la Cité Universitaire Internationale  où seront accueillis des étudiants algériens en master et en doctorat.

 Pour Valérie Pécresse: " l'Algérie est un partenaire clé " aux portes de l'Afrique qui entre dans une relation exceptionnelle d'un co- développement ambitieux et dynamique sur le plan économique , mais aussi culturel comme l'éducation, l'enseignement supérieur, la recherche. D'autres secteurs également avec la culture font aussi l'objet d'attention  particulière comme l'innovation, le développement durable et  la gestion des déchets. Sans oublier le tourisme auquel l'Algérie attache une grande importance et veut encourager son développement avec la réalisation d'une grande marina à l'instar d'autres pays méditerranéens. Les financements des projets de cet accord sont à la charge à parts égales  de chacune des parties même si d'autres financements peuvent être recherchés par ailleurs. 

JACKY NAIDJA

JANAPRESSE INTERNATIONAL

 

*PDAU: Plan Directeur d'Aménagement et d'Urbanisme (2015-2035), le 2e en Algérie depuis l'indépendance rentre globalement dans une stratégie qui définit les orientations fondamentales de l'Aménagement du Territoire, avec ses priorités dans plusieurs communes  en vue d'une grande cohésion territoriale.

 

Ghardaïa, capitale mondiale de l’architecture, de l’eau et du désert le temps d’un grand week-end.

Une délégation française à Ghardaïa composée de Clermontois et Ardéchois.

 Le temps d’un week-end, Ghardaïa en Algérie, ville classée à l’Unesco, a été capitale mondiale de l’architecture, de l’eau et du désert.

En effet, du 18 au 20 février 2017 s’y est déroulé les Premières Rencontres Architecture Eau Désert (R.A.E.D.). Cette manifestation, à l’initiative de Yamina KHODRI, présidente de l’association Clermontoise AlgériaComEvent, a été organisée par l’association algérienne R.A.E.D présidée par M AMARA Moussa.

Cet événement international a vu la participation d’une délégation française composée de Clermontois et Ardéchois, sélectionnés par Algéria Com Évent pour un échange culturel entre l’Auvergne et l’Algérie.

 Le parrain de ce premier festival n’était autre que le grand architecte français André 

RAVÉREAU sollicité par les partenaires Algéria Com Évent et RAED.

Âgé de 98 ans, il n’a pas pu être physiquement présent, mais sa fille Maya l’a représentée. En revanche, sa présence morale et son héritage architectural étaient bien là durant ce week-end.

André RAVÉREAU a gravé de son empreinte la pierre de Ghardaïa, et aussi celle des cœurs des habitants de la vallée du M’zab. Il est à l’origine du classement à l’Unesco en 1982 de ce joyau du patrimoine mondial de l’humanité. 

Ce premier festival a proposé un programme riche, avec conférences, expositions, visites, ateliers jeunesse et architecture. La présence d’un public nombreux et demandeur, de personnalités locales, de très nombreux architectes et guides culturels, d’étudiants, ainsi que de représentants du Ministère algérien des ressources en eau et de l’environnement, démontre le succès de la manifestation et de l’intérêt des sujets évoqués.

  Pour les intervenants Clermontois et Ardéchois, les conférences et ateliers ont porté sur l’architecture, le tapis et la jeunesse.

Maya RAVÉREAU, architecte et fille d’André, a présenté l’architecture traditionnelle du M’zab, son originalité, sa richesse et son intemporalité.

Christine BOUILLOC, directrice du Musée Bargoin de Clermont-Ferrand a ainsi évoqué le tapis comme élément d’architecture, et rappelé combien le tapis du M’zab constitue un élément clé de son identité culturelle.

Astrid HYBERNAT, architecte, et Maya RAVÉREAU ont présenté et expliqué une maquette de l’un des ateliers du désert d’André RAVÉREAU, habitat traditionnel de Ghardaïa.

Fannie ROUSSEAU, libraire à Nos Racines d’Auvergne, a rencontré de jeunes élèves à l’association Enfance Heureuse, afin de partager et échanger avec eux sur la lecture, la littérature jeunesse et la librairie ou comment choisir un livre jeunesse. 

Christophe GIRONDE, président de l’association Patrimoine Auvergne Bourbonnais Velay, a parlé de la cathédrale de Clermont-Ferrand, exemple d’architecture gothique du XIIIe siècle,sous la présidence de Larbi Merhoum Architecte eten présence de Monseigneur Claude RAULT, évêque de Laghouat. Une présentation de l’exposition du Conseil départemental du Puy de Dôme, sur la candidature à l’Unesco de la chaîne des Puys et la faille de la Limagne, a été faite par Christophe GIRONDE.

 Une visite du ksar de Tafilelt, primé en 2016 à la COOP 22 de Marrakech a été effectuée par le Docteur Ahmed NOUH, président de la fondation Amidoul. Ce projet original et humaniste repose sur trois piliers majeurs : social, urbanistique et écologique. Respect de l’architecture traditionnelle, utilisation des matériaux locaux, accession à la propriété, respect de l’environnement, qualifient ce site d’unique au monde. Il existe une totale symbiose entre la nature, l’humain et l’architecture. Un éco-parc et un musée sur la culture mozabite complètent ce nouvel éden.

Yamina KHODRI, présidente Algeria-Com Event, et le Docteur Moussa AMARA, président de R.A.E.D. et architecte, ont conclu ce festival en annonçant les actions concrètes à venir :

1) une première édition à Clermont-Ferrand d’un salon du livre Algerauvergnat les 2 et 3 juin 2017, organisée par AlgériaComEvent en partenariat avec le Conseil départemental,avec des auteurs algériens et des auteurs auvergnats,  avec  la participation de l’association Patrimoine Auvergne Bourbonnais Velay et le Cercle Littéraire Catherine-de-Médicis, et la participation de l’association RAED par des intervenants conférenciers sur l’Architecture traditionnelle et le partage de l’eau citoyen et traditionnel du M’zab.

2) la venue en juillet 2017 en Auvergne des collégiens de Ghardaïa, lauréats des classes d’eau et d’architecture encadrés de deux animateurs invités par Algeria-Com-Event.

3) la participation en octobre 2017 au Salon International du Livre d’Alger d’auteurs auvergnats, organisée par Algeria-Com-Event et RAED, en partenariat avec  l’association Patrimoine Auvergne Bourbonnais Velay et le Cercle Littéraire Catherine-de-Médicis. 

4) la venue en décembre 2017 de collégiens auvergnats à Ghardaïa, dans le cadre de l’échange culturel pour un séjour découverte de la région.

 Ces quatre points ci-dessus font partie du plan d’action essentiel des activités 2017 de notre association Algeria-Com-Event qui ne négligera aucun effort pour les réaliser, leur mise en place étant en cours.

 Une réflexion sur des partenariats et actions culturelles à venir a été aussi mise en place, comme :

 1) la création d’une librairie régionaliste sur la vallée du M’zab à Ghardaïa « Nos Racines du M’zab » à titre associatif avec la participation de la librairie Clermontoise Nos Racines d’Auvergne 

2) La mise en place d’une formation  de formateur en Auvergne dans les métiers de la bibliothèque au profit de l’Association Enfance Heureuse de Ghardaïa.

3) La mise en place d’un projet autour de la lecture et de la littérature jeunesse  avec l’aimable participation de Fannie Rousseau et Christophe Gironde de l’Association Patrimoine Auvergne Bourbonnais Velay

4) Un travail serait à mener avec les femmes ayant constitué le musée des arts et traditions populaires présent à Tafilelt pour la conservation préventive des œuvres et leur présentation,en partenariat entre Algeria-Com-Event, RAED, Christine Bouilloc directrice du Musée Bargoin et de Kamal Ramdane Conservateur des Archives, documentaliste à l’Office de protection et de promotion de la vallée du M’zab.

5) Un travail ethnographique et photographique serait à mener auprès des femmes tisserandes de Ghardaïa pour garder une mémoire du travail réalisé et le valoriser à terme par une exposition et une publication, en partenariat entre AlgériaComEvent, RAED, Christine Bouilloc, et Brahim Fekkar Vice Président de l’Association Orientation Touristique de Ghardaïa.

6) En concertation avec Maya Ravéreau présidente de l’Association Aladar,(Les Amis d’André Ravéreau) il est question qu’Aladar reçoive un groupe de jeunes architectes de RAED en 2017 afin de leur faire partager l’expérience de André Ravéreau et leur montrer des expériences d’initiatives locales en lien avec des réflexions et actions ambitionnant de conjuguer patrimoine et modernité au même titre que les leur.

 Ces perspectives d’action résultant de la volonté des partenaires et suite aux visite de travail aux associations locales, constitueront un complément à notre plan d’action pour 2017/2018, élargi en partenariats.

 La délégation partie de Lyon  était composée de Yamina KHODRI, présidente d’Algéria-Com-Event ; de Christine BOUILLOC, directrice du Musée Bargoin (archéologie, tapis et arts textiles) ; de Maya RAVÉREAU, architecte et membre-fondateur de l’association Aladar ; Astrid HYBERNAT, architecte et membre de l’association Aladar ; Fannie ROUSSEAU, libraire à Nos Racines d’Auvergne et vice-présidente de l’association Patrimoine Auvergne Bourbonnais Velay ; Christophe GIRONDE, libraire à Nos Racines d’Auvergne et président de l’association Patrimoine Auvergne Bourbonnais Velay ; Christiane ANDRIEUX, Ramdane KHODRI, Docteur Charles Eric MALKA,  et Martine Roux membres d’Algéria-Com-Event.

 

Il est à noter la riche participation du côté Algérien de conférenciers de qualités ainsi que d'architectes comme M Abderrahmane Zidane , M Larbi Merhoum, M Nacer Messen, M Benkoula Habib, M Benbrahim Lazhar et la participation de l'OPVM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A J-18 des RAED de Ghardaïa voici l'interview à Canal Algérie qui explique nos RAED

Interview début Octobre qui explicite le projet RAED, depuis nous avons respecté nos engagements concernant la tenue des classes d'eau et des classes d'architecture, Rendez-vous donc pour la suite et le meilleur, notre premier Festival RAED à Ghardaïa du 17 au 20 février 2017.Soyez les bienvenus!

LANCEMENT DES CLASSES D'INITIATION A L'ARCHITECTURE DES RAED FIN DECEMBRE 2016 A GHARDAIA: CONSULTEZ LA PAGE 3

CONFERENCE DE PRESSE ALGERIA COM EVENT PRESENTEE AU CONSEIL DEPARTEMENTAL DU PUY DE DOME

 Allocution de M Jean Yves Gouttebel Président du Conseil Départemental du Puy-de-Dôme lors de la Conférence de presse donnée le 4/10/2016 au Conseil du Département

"Bienvenue à toutes et à tous,

Madame Yamina KHODRI va vous présenter dans un instant les projets de l'Association qu'elle préside, AlgériaComEvent

Pour ma part, j'aimerai simplement souligner l'importance de l'action de ces actions qui participent à sauvegarder les trésors du patrimoine de l'humanité telles que la vallée du Mzab et l'un de ses bijoux, la ville de Ghardaïa.

Inscrites au patrimoine de l'humanité depuis 1982, Ghardaïa et toute la vallée du Mzab sont une source d'inspiration pour toutes celles et ceux qui souhaitent préserver et valoriser un patrimoine naturel et culturel afin de le léguer aux générations futures.

J'y suis très sensible, bien entendu, dans le cadre de la candidature de la chaine des Puys-Faille de Limagne au Patrimoine mondial de l'UNESCO sur laquelle nous travaillons depuis 2007.

Et je voudrai en profiter pour remercier l'Algérie

-dont l'Ambassadeur auprès de l'UNESCO a été d'un grand soutien pour notre dossier lors de son examen cet été

-et qui nous accompagne dans nos efforts pour préserver cet héritage commun qui nous rassemble

Merci et bravo à vous. 

NOTRE PARTENAIRE IDEAL POUR LES CLASSES D'EAU, AGIRE ou l'AGENCE DE GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU

Mme Y.KHODRI et M M.DERRAMCHI PDG D'AGIRE

 

AGIRE, Agence de Gestion Intégrée des Ressources en Eau et placée sous la tutelle du Ministère de l’Environnement

 et des Ressources en Eau sera notre partenaire pour les Rencontres de Ghardaïa. Mme Yamina KHODRI 

a rencontré    le PDG D'AGIRE, M DERRAMCHI Mohamed qui lui a assuré son plein soutien au projet RAED 

notamment par une expoconférence liée au domaine de l’eau  pendant le festival et ce par le Directeur 

de l’ABH Sahara,M BENBRAHIM( agence de bassin hydrographique, une filiale d’AGIRE.)

De par son expérience à organiser des cours d’eau, AGIRE s’est engagé à prendre en charge à travers 

son ABH/SAHARA en collaboration avec les organisateurs des Rencontres Architecture Eaux Déserts  les ateliers classes d’eau

 qui se dérouleront du 29 octobre au 3 Novembre 2016 à Ghardaïa 

 

M ANDRE RAVEREAU SERA LE PRESTIGIEUX PARRAIN DES 1ères RENCONTRES ARCHITECTURES EAUX DESERTS à GHARDAÏA

LES RENCONTRES ARCHITECTURE EAU DESERTS A GHARDAÏA  ( R.A.E.D) ONT UNE PAGE FACEBOOK

https://www.facebook.com/RAED.Ghardaia/

 

Vous y trouverez non seulement les infos au fur et à mesure de l'avancement du projet mais vous pouvez aussi interagir et vous imprégner de l'ambiance du festival

 

bulletin_adhesion

Pour toute adhésion ou souscription, vous pouvez télécharger et remplir le bulletin et nous le renvoyer à l'adresse indiquée.

Construisons des ponts de culture pour éviter les murs !

yamina KHODRI